Si les entreprises ne sont pas prêtes à adopter les nouvelles technologies - malgré les risques évidents - alors ce n'est qu'une question de temps avant qu'elles ne se demandent comment elles ont pu passer à côté et devenir un de ces organismes qui n'a pas su suivre les changements du marché et les nouvelles attentes des consommateurs.

Une stratégie de transformation digitale ne se limite pas à adopter les nouveaux outils technologiques les plus innovants et attendre qu'ils fassent des miracles. Il s'agit aussi de s'assurer d'avoir les bonnes méthodes de travails en place afin de pouvoir en récolter les fruits. La bonne combinaison de personnes, de processus et de technologies est fondamentale pour toute transformation digitale.

Pourquoi la transformation digitale est si importante pour votre entreprise ?

Nous vivons à l'ère du numérique. La technologie est en train de changer le comportement des consommateurs et le comportement des consommateurs influence les changements technologiques, y compris les technologies que les entreprises décident d'adopter et d'intégrer dans leur environnement martech. Une transformation digitale implique l'adoption de technologies inconnues, l'appréhension (souvent malavisée) de l'automatisation des tâches, et un bouleversement des flux de travail qui peut sortir les collaborateurs de leurs zones de confort. Les statistiques le confirment : une étude menée par Microsoft révèle que 61 % des employés admettent ressentir de l'anxiété lorsque de nouvelles technologies ou de nouvelles façons de travailler sont introduites sur leur lieu de travail, et 59 % estiment que l'automatisation menace la sécurité de leur emploi. Nous comprenons, le changement peut être effrayant pour certain, stimulant pour d'autre, mais ce qui est sûr, c'est qu'il est inévitable.

McKinsey & Company rapporte que 71% des organisations qui tentent de se lancer dans la transformation digitale échouent. Ceux qui réussissent ont deux choses en commun :

  1. Ils adoptent des solutions qui facilitent l'accès à l'information
  2. Mettent en place des plateformes permettant aux parties prenantes internes et externes de collaborer simplement

Ces chiffres révèlent aux chefs d'entreprise que, même si une société a une longueur d’avance sur la concurrence, elle ne peut se permettre d'être passive lorsqu'elles élaborent une stratégie de transformation digitale. Cette suffisance n'est que trop fréquente : plus de la moitié (56 %) des décideurs IT (sur étude récente de 300 personnes) n’ont pas confiance en la vision de leur organisation pour mettre en œuvre avec succès une stratégie de transformation digitale. Ce manque de confiance provient souvent du fait que de nombreuses entreprises considèrent à tort que la transformation digitale est une initiative strictement informatique. Or, pour que les organisations se préparent aux technologies les plus récentes et les plus performantes, il faut qu'il s'agisse d'une initiative à l'échelle de l'entreprise qui nécessite l'implication de tous - et pas seulement celle du département informatique. Il faut avoir une vision claire du présent et des futurs développements de la société afin de pouvoir se préparer activement à affronter l'avenir.

Comme le dit Carol Dweck, psychologue de renommée mondiale, la transformation digitale est vraiment récompensée lorsque toute l'organisation s'attaque à de nouveaux défis comme " une lutte commune où les erreurs sont inévitables et où les membres de l'entreprise se soutiennent mutuellement ".

Cette attitude est cruciale pour faire émerger de nouvelles idées et dissiper la peur de la numérisation qui n'est que trop répandue dans le monde du travail moderne. Avec l'évolution constante de la technologie, les entreprises doivent créer une culture d'entreprise qui n'attend pas le changement, mais qui cherche et crée le changement. Sinon, vos clients risquent de le faire avant vous.

FR Blog CTA Guide branding marketing 2021